Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 15:53



Des journalistes :

Un temps trop long opposés "viscéralement" ou plus certainement "partialement", aux devoirs d'informations des peuples sur les faits du 11 Septembre 2001.


Pas étonnants alors que bien avant les banquiers, assureurs, ou politiques, les journalistes Français sont depuis longtemps "de la profession" auquel les Français apportent le moins de crédits.

Cinglant pour une catégorie professionelle devant dégager exactement... l'inverse .


Décryptons dans ce dossier ceux qui abaissent avec constance, au plus bas les rangs de ce métier.
...
« George W. Bush  avait d’ailleurs mis en garde de « ne tolérer aucune théorie de conspiration relative au 11 septembre ». À part bien sûr, la conspiration islamiste. Son successeur, M. Obama a fait de même. La presse dominante a donc obéit au doigt et à l’œil. »


Certains de nos journalistes Français ont donc réspéctés ces préceptes à la lettre près.

''L’expérience d’Asch ''
Démontre à quel point les décisions d’un individu sont soumises à l’influence du groupe dans lequel il se trouve. Et d'autant plus lorsque ce groupe est vérolé ! 


Ou autrement présenté par moi même :
Tout corps journalistique plongé dans un liquide corrompu reçoit de la part de celui-ci une poussé qui devrait l'obliger un jour, à devoir impérativement rendre des comptes. journalisteAlors précisément nommés ci-bas quelques zélateurs serviles d'une thèse officielle :
 
Commençons s'il vous plait par la star, le maillot jaune... le number one :

Daniel Leconte (Arte)
 

L'homme de toutes impartialités s'interrogeait benoîtement ainsi, dans son émission sur le 11 Septembre 2001 (concoctée en 2004) :
« Que s’est-il passé pour que tant de gens basculent dans la bêtise ?
Que s’est-il passé surtout, pour que des médias de masse leur offre une tribune royale qui leur permet de toucher le grand public ? Retour sur ce naufrage de l’intelligence. Regardez ! »
Décortiquons ensuite la « déontologie » de Daniel Leconte, grand prêtre de la diabolisation médiatique des sceptiques envers la version officielle :
« Ce qui compte à leur yeux, c’est une vision a priori du monde », lance Leconte face caméra.

Ou encore, puisque l'incompétence journalistique chez cet homme ne semble l’effleurer.
« Un bricolage idéologique où se mélange pêle-mêle une détestation de l’univers démocratique, une conception policière de l’histoire et une culture systématique de l’excuse au bénéfice de tous les dictateurs de la planète qui ont déclaré la guerre à l’Occident. Eh bien, c’est ce phénomène étrange que nous avons tenté de suivre à la trace. Voici ’ Le grand complot ’ ! C’est un film Docs en stock pour Arte, signé Antoine Vitkine et Barbara Necek » ...
Problème :
dans sa quête visant à tirer les téléspectateurs vers le haut,  Arte a « oublié » d'informer les téléspéctateurs d’un détail...
La plupart des intervenants - dans les documentaires diffusés comme lors du « débat » en plateau - sont membres du Cercle de l’Oratoire.
«  Un cercle de réflexion qui rassemble des intellectuels (...) médiatiques André Gluksmann (homme d'honneur passant du communisme au Sarkozysme mais sans jamais toutefois dépeindre le sionisme) Pascal Bruckner- Nicole Bacharan - Antoine Vitkine - Elizabeth Schemla-, des chercheurs -Antoine Basbous - Pierre-André Taguieff.
Et tous se sont mobilisés après le 11 septembre pour soutenir l’entrée en guerre des États-Unis contre l’Irak et réagir à un anti-Américanisme qu’ils ressentent omniprésent.

Bravo les gars !

Renaud Revel
 

Responsable de la rubrique médias à l’Express, comparant Mathieu Kassovitz ... à l’historien révisionniste Robert Faurisson.

Du grand art !

Guillaume Dasquier
 

  Auto-revendiqué du titre pompeux de... ''Journaliste spécialiste en renseignement''.
Il est vrai que les services ont toujours besoin d'un officiel disons "un peu plus simple ou différent'' sur leur route pour laisser couler quelques officielles ubuesqueries.
C'est bien ce rôle sérieux qu'il semble épouser à merveille ! 
Et qui malgré ce titre avisé, à osé un « postulat sociologique » sorti de nulle part en déclarant:
"les lecteurs de Meyssan sont d’un très faible niveau social, la majorité n’est jamais allée à l’école et ils ont également un très faible niveau culturel ".
Mais oui Dasquier, 95 % d'entre-nous pensons que David Douillet est le fils de Lionel Jospin !

Patrice Bertin
 

  Sa chronique sur France Info épingle un Mathieu Kassovitz en « révisionniste et fier de l'être ». N'en disons plus... Lorsque l'on sait tout le bien que Jean luc Hees nommé par Sarkozy au sein de Radio France apporta à son protégé.

Rudy Reichstadt 
 

  En aucun cas journaliste certes, mais dans la ligne droite de ce que souhaitait ci-haut Bush. Ce qui lui permet de tenir un site pour promouvoir : Henri Rollin l’homme de confiance de l’Amiral Darlan, alors ministre de l’intérieur du Régime de Vichy, Raoul Girardet ancien de l’action française puis résistant, il se rallie à l’OAS pendant la guerre d’Algérie.
En creusant peu l'on obtient rapidement d'ou viennent ses financements.  
En ce sens je vous invite à lire : « Lettre au crétin de conspiracy Watch »

Ainsi que quelques autres perles de la proféssion

 Jean-Marc Morandini et Frédéric Bonnaud  (Europe 1), Franz-Olivier Giesbert et Bruce Toussaint sur Canal+, Nicolas Poincaré et Nathalie Levy sur France 5 ou encore Bénédicte Charles.

 

Ici invitation à consulter une enquête édifiante du journaliste belge Olivier Taymans sur le naufrage médiatique du 11-Septembre. Le documentaire analyse la façon dont les grands médias ont eu tendance à occulter les zones d’ombre et les remises en question sérieuses de la version officielle des attentats.


Et tous, pas encore jugés ou encore en activité !

 

Si ce n'est dans notre fort intérieur... pour manquement au devoir de mémoire et de vérité des presque 3000 morts tant civils que Pompier.

Billet dédié aussi à quelques personnalités bien courageuses... de nos jours !


de s'être exposés au foudre de cette obligation à bien-pensance tel :

Mathieu Kassovitz, Marion Cotillard, Jean Marie Bigard, Thierry Meyssan, Roland Dumas, Christine Boutin, Dieudonné, Akenathon, Djamel Bouras et quelques autres...
Ainsi qu'Aux Etats-Unis : les acteurs Martin et Charlie Sheen, Sharon Stone, le réalisateur David Lynch, Jack Nicholson, Brad Pitt... et tant d'autres ne pouvant tous être cités ici.

Avant de vous laisser une liste impréssionante, de pilotes, d'architectes, intellectuels, douter fortement de la véracité de la version officiel
Retenez que pour beaucoup de ceux qui ne saurait être manipulés ou partiaux,

l’idée qu’une « faction de l’Etat puisse avoir contribué à soutenir une telle attaque est un concept de base tellement effroyable qu’il installe un état d’esprit qui refuse l’impensable »

Nous pouvons alors au moins nous fier à ne pas refuser celle-ci :

Ben Laden, (Al-qaeda) avait démenti dès le 17 Septembre 2001 leur participation concernant les attentats, ce fut leur premier message concernant ces faits, or pour une organisation se voulant terroriste, comment se priver de l'aubaine de revendiquer l’attentat le plus spectaculaire et le plus meurtrier qu’il n’y ait jamais eu ?
Bien qu'arriva une étrange vidéo en Décembre de cette même année.
Une vidéo qui a été trouvée par hasard dans une maison à Jalalabad,
dont ce sera la seule vidéo ou Ben Laden ne s’adresse pas directement à la caméra...
D'un côté vous avez la déclaration d'une organisation criminelle revendiquant tout le temps ce qui leur appartient, c'est sûrement la seule chose à ne pas leur repprocher, et pour le coup... niant ces faits.
De l'autre des services secrets occidentaux des plus faux, qui on le sait, ont de tous temps agis par bassesse ou coup bas, ne révélant jamais leur coup tordus, lorsqu'il ne tordent pas les faits des autres
Cherchez l'erreur...

Enfin rappelons-nous de ceci :

Avec vos grands médias dits : « officiels » et nombres de leurs journalistes reconnus : « inféconds ». aucun soulèvement de peuple n'aurait pu avoir lieu ici ou ailleurs. Ce sont bien les blogs ou réseaux sociaux les perturbateurs de leur ordre pré-établis.

Ne vous en contentez plus, ne les achetez plus !

( bon sauf le canard qui lui fait son job depuis tout le temps)

Ci-bas: Quelques témoignages bien précieux, offerts (gracieusement) à nos bien-pensants Journalistes Français :

John Lear
 Pilote de ligne retraité, +19.000 heures de vol
A volé pendant plus de 40 ans sur plus de 100 types d'appareils différents pour 10 compagnies différentes, dans 60 pays à travers le monde. Détient toutes attestations données par la FAA et possède 23 certificats différents de la FAA. Détient 17 records mondiaux y compris celui de vitesse autour du monde dans un Lear Jet Modèle 24, établi en 1966. il à été présenté pour le Prix PATCO 1968 pour ses qualités d'aviateur éminent, et le 'Symon Wave memorial'. Son expérience de vol inclut, parmi de nombreux autres appareils : Boeing 707 et 727, McDonnel Douglas DC8, Locheed L-1011. Il est le fils de Bill Lear, fondateur de Lear Jet Corp.

''En visionnant les enregistrements des données du vol 77, celui qui est prétendu avoir frappé le Pentagone, publiés par le NTSB  Il y a là tellement de choses qui apparaissent dans cet enregistrement, que si vous êtes pilote..., vous dites, "Hé ! Attendez une minute, c'est un tas de m…. . Ça ne pourrait jamais arriver en un million d'années''.

''vous savez, cinq minutes après que ce soit arrivé, je savais que c'était une arnaque.... Aucun Boeing 757 ne s'est jamais écrasé sur le Pentagone. Aucun Boeing 757 ne s'est écrasé à Shanksville.... Et aucun pirate arabe jamais, n'est entré dans le World Trade Center. Et si vous me donnez 30 minutes, je vous dis exactement pourquoi il ne pouvait pas le faire du premier coup. Moi-même, j'aurais un problème pour le faire du premier coup''.

''Peut-être que si on m'accordait deux trois essais essais pour viser quelques bâtiments, je pourrais réussir. Mais certainement pas au premier essai et certainement pas à 500 ou 600 miles à l'heure (800 à 950 km/h)''.

''En réalité, un de nos membres, qui était pilote de contrôle sur 737, était sur simulateur au moment du 11 septembre. Et juste après que l’accident soit arrivé, ils ont essayé de le dupliquer au simulateur et ils ont dit qu'ils n’y arrivaient pas. Ils essayaient de frapper les Tours et ils n’y arrivaient pas...''

''Vous savez, les gens me demandent pourquoi je pense que le 11/9 a été une supercherie. Ils disent "Pourquoi le gouvernement ferait-il une chose pareille?" Et je réponds, il y a trois raisons de base. Premièrement; ils cherchaient à restreindre nos libertés et pour faire cela ils devaient poser une menace. Deuxièmement ; ils cherchaient une raison pour aller en Afghanistan.... Et la troisième, c’était que nous devions avoir un prétexte pour envahir l'Irak puis et l'Iran''.

Capt. Russ Wittenberg
U.S. Air Force, retraité. Ancien pilote de chasse et pilote de ligne +30.000 heures de vol.
Ancien pilote de chasse de l’U.S. Air Force fort de plus de 100 missions de combat. Pilote de ligne retraité. Il a volé pour les compagnies Pan Am et United Airlines pendant 35 ans. Il a volé sur les appareils suivants : Boeing 707, 720, 727, 737, 747, 757, 767, et 777. Pus de 30.00 heures de vol à son actif. Dns le passé, il a précisément volé sur les deux avions de United Airlines qui ont été détournés le 11/9 (vol 93, qui s’est écrasé en Pennsylvanie, et le vol 175, le deuxième avion à avoir percuté le World Trade Center).
« J’ai volé précisément sur les avions impliqués dans le 11/9 ; le vol numéro 175 et le vol 93 qui est le Boeing 757 soupçonné de s’être écrasé sur la tour sud. Je ne crois pas qu’il soit possible, comme je l’ai dit, pour un terroriste, un soi-disant terroriste de s’entraîner sur un [avion Cessna] 172, et ensuite de sauter dans un cockpit comme celui d’un Boeing 757-767 et de réaliser la navigation de l’avion tant verticalement que horizontalement, le faire voler au delà de 100 noeuds audessus de ses possibilités puis réussir des virages à haute vitesse et à des accélérations dépassant probablement les 5, 6 ou même 7g. L’avion deviendrait littéralement incontrôlable. Je ne pourrais pas le faire et je suis absolument formel : ils ne pourraient pas le faire. »

« L’histoire que le gouvernement nous a livrée à propos du 11/9, c’est purement et simplement une connerie intégrale. »

Wittenberg démontre de façon convaincante qu’il n’y a pas la moindre possibilité que le vol 77 ait pu
« descendre de 7000 pieds en deux minutes, tout en exécutant un virage à 270 degrés en piqué avant d’aller s’écraser sur le Pentagone au niveau du mur du rez-de-chaussée sans même toucher la pelouse. »… « Il est impossible pour un type de sauter dans le cockpit et se mettre à voler comme un as – il n’y a pas une chance sur mille, » dit Wittenberg, rappelant que quand il est passé des Boeing 727 aux 737, à l’équipement informatique hautement sophistiqué, et ensuite aux 767, il lui a fallu un temps considérable avant de se sentir à l’aise en volant. »

A propos du vol 77, qui s’est prétendument écrasé sur le Pentagone.

« L’avion ne pouvait pas voler aux vitesses qu’ils prétendent avoir atteint sans s’exposer à ce qu’on appelle un décrochage à haute vitesse. L’avion n’ira pas si vite si vous commencez à tirer des G à ces angles d’attaque. … S’attendre à ce qu’un total amateur puisse exécuter manuellement ces manoeuvres est ridicule… C’est grosso modo un avion de 100 tonnes et un avion qui pèse 100 tonnes quand il est assemblé va toujours produire 100 tonnes de débris éparpillés et de pièces détachées après avoir percuté un building. Il n’y avait pas de débris d’un 757 au Pentagone. … L’engin qui a percuté le Pentagone n’était pas le vol 77. Nous pensons, comme vous l’avez sans doute déjà entendu, qu’il s’agissait d’un missile de croisière. »

Bogdan Dzakovic
Expert durant 14 ans en contre-terrorisme dans la Division de Sécurité de la FAA
« Le mieux que je puisse dire là-dessus est qu'ils ont vraiment saboté le boulot en n'étudiant pas vraiment les défaillances réelles.... Au pire, je pense que le Rapport de la Commission sur le 11/9 est
une trahison. » http://www.911report.com/media/stevebogdan.pdf Signataire : Pétition pour la déclassification des informations relatives au 11 septembre

Rob Balsamo
 Pilote de ligne, cofondateur de Pilots for 9/11 Truth
''Quand j'ai commencé mes recherches, je me disais que j'allais faire tout ce qui était en mon pouvoir pour conforter la version officielle, la thèse du gouvernement – le conte de fée du gouvernement, comme je l'appelle maintenant. Alors je peux faire confiance et croire mon gouvernement, mais nous en sommes au point où je n'ai pas été capable de trouver quoi que ce soit pour confirmer leur thèse. Nous avions reçu les informations des données de vol par le NTSB en août [2006].... Les fichiers que nous avions reçu, à l'origine, montraient l'avion trop haut pour qu'il ait pu percuter les lampadaires.
Le fichier brut des enregistrements de données de vol que nous avons juste décodé... montre toujours que l'avion est trop haut pour percuter le Pentagone... Il montre le radar altimétrique à 82 mètres (273 pieds). Ce qui veut dire 82 mètres au dessus du sol. OK? Le Pentagone ne fait que 23 mètres de hauteur''.

Jeff Dahlstrom

Ancien pilote de l’U.S. Air Force :
« Le "Patriot Act" a été en réalité écrit avant le 11/9 avec l’intention de modifier la Constitution américaine et le Bill of Rights [Déclaration des Droits des Citoyens]. Il fut adopté par le Congrès grâce au mythe du 11/9 qui était en réalité une mise en scène. Le 11/9 a été préparé et mis en oeuvre par des escrocs du corps militaire, du renseignement et de la FAA (Federal Aviation Administration) et par des sociétés privées travaillant pour le gouvernement. Le crime du 11/9 a non seulement conduit à une sévère restriction des droits fondamentaux des Américains, maisil a également été utilisé par l’administration Bush, pour qui j’avais voté et milité, pour justifier deux guerres préventives (et probablement une troisième à venir), qui a tué plus de 4.500 soldats américains et fait plus d’un million de victimes civiles et innocentes en Afghanistan et en Irak ».

Dewey Pike
Technicien FAA en électronique
Déclaration de soutien à la pétition des Architectes et Ingénieurs :
 « J’ai regardé à peu près tous les films et les clips disponibles sur Internet et je suis absolument convaincu que le 11/9 a été une opération intérieure, orchestrée par la Maison Blanche Bush/Cheney, la CIA et le FBI avec l'aide d'Israël. L'analyse du professeur Steven Jones sur l'utilisation de la thermite pour faciliter la destruction des tours WTC-1, WTC-2 et WTC-7 est indiscutable. Nous avons un gouvernement répugnant. » http://www.ae911truth.org Signataire : Pétition demandant une réouverture de l’enquête sur le 11 septembre 2001, signée par plus de 400 Architectes et Ingénieurs : http://www.ae911truth.org/joinus.php

Glen Stanish
Pilote de ligne +15.000 heures de vol
Mais où sont les débris du vol UAL 93 ?
« Je crois honnêtement et de la façon la plus certaine  qu'un jour, dans un futur proche, il sera de notoriété publique que les événements du 11 septembre étaient une une opération intérieure ("inside job") conçue, préparée, commise et "sous contrôle" d'un très vaste groupe de criminels au sein notre gouvernement fédéral des États Unis. Utilisé comme une fausse raison, un prétexte, un mensonge, pour envahir deux régions étrangères riches en ressources naturelles, pour étendre un empire, pour modifier les frontières des pays du Moyen Orient, et comme élément de la "guerre contre le terrorisme" , ou dit de manière plus appropriée de guerre contre la liberté. Le 11 septembre a été utilisé pour effrayer le peuple américain et pour qu'ainsi il autorise la violation de ses libertés civiles et des droits constitutionnels, permettant une surveillance plus étroite et des mesures plus répressives. »

Kirk G. Miller
 BA, BS IE – Pilote de ligne retraité, 37 ans d’expérience
« DISSIMULER les enregistrements du contrôle radar de la circulation aérienne. DISSIMULER les rapports majeurs des crashs d’avions de ligne (NTSB). DISSIMULER les enregistrements NORAD. Permettez deux secondes mais ces gars-là au pouvoir se sont rendus coupables de haute trahison.... »

Général Hosni Moubarak
Ex-Président Egyptien de 1981 à 2011 – Ancien commandantde l’Air Force (Egypte)
"J’ai beaucoup de mal à croire que des gens qui apprenaient à voler en Floride, aient pu en un an et demi, piloter des gros porteurs commerciaux et percuter avec précision les tours du World Trade Center qui apparaissent, au pilote depuis le ciel, de la taille d’un crayon. Seul un pilote professionnel pourrait remplir une telle mission, pas quelqu’un qui a appris à voler en Floride pendant 18 mois.
Interview sur la BBC le 19/09/2001 : « Interrogé sur les répercussions éventuelles d’une attaque de l’Afghanistan et l’élimination d’Oussama ben Laden, Moubarak a dit qu’il ne pensait pas que ben Laden soit seul responsable des attentats contre les USA ? » Des experts américains pensent également que l’opération a été organisée bien au dessus de ben Laden".

Dwain Deets

MS Physics, MS Eng Ancien Directeur de Projets aérospatiaux à la NASA
Déclaration de soutien à la pétition des Architectes et Ingénieurs :
« Les nombreuses images visuelles(éléments structurels massifs ayant été violemment éjectés horizontalement, énormes nuages pyroclastiques, etc.) ne laissent aucun doute dans mon esprit quant au fait que des explosifs ont été utilisés [dans la destruction du World Trade Center]. » http://www.ae911truth.org/ Signataire : Pétition demandant une réouverture de l’enquête sur le 11 septembre 2001, signée par plus de 400 Architectes et Ingénieurs

Commandant Ralph Kolstad
 U.S. Navy, retraité – + 23.000 heures de vol
Pilote de combat retraité. Ancien instructeur de combat aérien, U.S. Navy Fighter Weapons School (Topgun). Carrière de 20 ans dans la Navy. Ayant volé sur les avions suivants : McDonnell Douglas F-4 Phantom, Douglas A-4 Skyhawk, et Grumman F-14 Tomcat. Capitaine sur une ligne commerciale, retraité, avec 27 années d’expérience. A volé sur les avions suivants: Boeing 727, 757 et 767, McDonnell Douglas MD-80, et Fokker F-100.

''Au Pentagone, le pilote du Boeing 757 a quasiment réalisé une prouesse de vol. J’ai 6.000 heures de vol sur Boeing 757 et 767 et je ne pourrais jamais avoir volé de la manière dont le plan du vol a été décrit. J’ai été aussi pilote de combat et instructeur de combat aérien à l’école des armes de combat de l’US Navy et j’ai l’expérience de vol à basse altitude avec un avion à grande vitesse. Je n’aurais pas pu faire ce que ces débutants ont fait. Quelque chose sent très mauvais!''

''Je connaissais aussi personnellement le Capitaine “Chick” Burlingame de l’American Airlines, qui était le captaine du vol 77 qui est supposé avoir heurté le Pentagone, et je sais qu’il n’aurait pas abandonné son avion à des dingues!''

''sur le site d’impact à Shanksville en Pennsylvanie, où sont les moindres fragments de l’épave ?!!! Sur toutes les photos que j’ai vues, il y a seulement un trou! Où sont les pièces laissées par un accident d’avion? Pourquoi la zone a-t-elle été bouclée, et que le personnel normal de gestion des accidents n’a pas été autorisé à enquêter? Où y-a-t-il la moindre évidence''?

''Quand on commence à faire appel à sa raison, et non pas ce qui nous est raconté, il y a très peu de raisons de croire l' "histoire" officielle... Chaque question mène à une autre question à laquelle il n’a été apporté aucune réponse de la part des autorités. Ceci n’est que le début de l’exposé des raisons pour lesquelles je ne crois pas à l’ "histoire" officielle et pourquoi je veux que la vérité soit dite. ''

Capitaine Daniel Davis
U.S. Army – Ancien Officier de Défense de l’Air et directeur tactique de la NORAD
 
« spécialiste en conception de turbines électriques et fondateur puis PDG d’une société de fabrication de turbines, je peux garantir qu’aucun des moteurs de haute technologie, comportant des alliages résistants à de hautes températures, sur chacun des quatre avions qui se sont écrasés le 11/9 n’aurait pu être complètement détruit, brûlé, brisé ou fondu dans un quelconque crash ou dans un quelconque feu. Ecrasé, oui, mais pas complètement détruit. Où sont tous ces moteurs, en particulier au Pentagone ? Si des avions à réaction se sont écrasés le 11/9, ces moteurs, ainsi que les ailes et l’assemblage de la queue, devraient se trouver là. De plus, par expérience en tant qu’Officier du NORAD (North American Aerospace Defence Command) et en tant que Directeur tactique pour la Défense aérienne de Chicago- Milwaukee et actuellement pilote privé, je sais qu’il n’y a pas de possibilité qu’un avion volant selon les règles de vol aux instruments (tous les vols commerciaux sont soumis à ces règles) ne puisse pas être intercepté quand ils dévient de leur plan de vol, débranchent leur transpondeurs, ou coupent toute communication avec le Contrôle du Trafic Aérien. Aucune possibilité ! Avec beaucoup de malchance, peut-être qu’un d’entre eux pourrait passer, mais non, il n’y a pas de possibilité pour que tous les quatre le fassent ! Enfin, survoler la colline et l’autoroute et s’écraser sur le Pentagone exactement sur le mur au ras du sol est presque impossible même pour un petit avion monomoteur lent et pratiquement impossible pour un 757. Peut-être que le meilleur pilote au monde pourrait le faire mais pas un de ces "terroristes" inexpérimentés. Les tentatives de dissimulation des faits en les qualifiant de "Théorie de la conspiration" ne changent pas la vérité. Il semble que "quelque chose soit pourri dans le royaume" »

Alfons Olszewski
Ancien chef d'équipe de maintenance avion de l'US Army
Qualifié sur les hélicoptères Bell AH-1 Cobra and UH-1 Iroquois "Huey" et l'hélicoptère
Hughes OH-6A Cayuse (LOCH). Vétéran du Vietnam. Cofondateur de Veterans For Truth. Essai du 7/8/2006:
« J'ai commencé l'enquête sur le 11 septembre le 12 septembre 2001, parce que certains des avions étaient déclarés Air Emergencies [NDT : définit une situation d'urgence concernant un avion] depuis près
d'une heure. J'ai commencé par aller à la FAA (Federal Aviation Administration), j'ai vérifié le chapitre sur les "Air Emergencies" dans le manuel de la FAA, et en me basant sur ce que l'on y disait, j’ai conclu que la NORAD et/ou la FAA n'avait pas suivi les protocoles.... La mission de la base de l'US Air Force Andrews [NDT: située près du Pentagone] était listée comme "l'état de préparation au combat le plus élévé " dans la Air National Guard. J'ai mémorisé le lien vers la page, mais, moins d'une semaine après, le site de la base Andrews avait changé, la page sur la déclaration de la mission n'était plus accessible, "ils" en avaient bloqué l'accès. Peu de temps après, le manuel de la FAA changea aussi, et l'accès à la page sur les "Air Emergencies" fut bloqué et l'est toujours à ce jour. Ces deux événements m’ont rendu très soupçonneux, et après une enquête plus approfondie, mes soupçons n'ont pas baissé, ils ont augmenté au point de n'être plus des soupçons ; je suis convaincu que le 11 septembre fut une opération accomplie de l'intérieur et de l'extérieur.... Le 11 avril 2006, l'association "Veterans for 911 Truth" a été créée par des gens qui se sont rencontrés par hasard au forum "The Scholars for 911 Truth". Ce sont de braves gens qui ont quelque chose en commun, ils sont patriotes, ils sont champions de la vérité et de la justice et ils comprennent que ce qui s'est passé le 11 septembre, et ce qui a suivi depuis, est un coup d'état''

Arthur L. Carran
licencié en ingénierie aéronautique, PE
Déclaration de soutien à la pétition des architectes et des ingénieurs :
« Les tours 1 et 2 ainsi que le bâtiment n°7 du WTC montrent que l'histoire officielle est
fausse en raison de la symétrie des effondrements, de la vitesse des écroulements en chute libre, de la pulvérisation en fines particules du béton, de la découpe des colonnes d’acier à des longueurs bien commodes et de la présence persistante de poches d’acier fondu [dans les décombres]. L'événement du Pentagone montre que l'histoire officielle est erronée du fait de la trajectoire de vol improbable effectuée par le 757. L'événement de Shanksville montre que l'histoire officielle est fausse à cause des caractéristiques du champ de débris de l’avion. »

John Edward Anderson
 BS ME, MS, ME, PhD d'Astronautique, PE, Professeur Émérite d'Ingénierie mécanique
Déclaration de soutien à la pétition des Architecteset Ingénieurs :
« Mes propres calculs ont montré que les bâtiments sont tombés plus vite qu'il n'était possible en tenant compte du "moment" des échanges d'énergie de plancher à plancher, à la manière d’un empilement de crêpes »

Hamish Brannan
Ancien technicien radar de l’armée de l’air défense au sol (G.B.)
Expérience avec les systèmes de radar au sol primaires et secondaires. Instructeur pour le Ministère de la Défense (MOD) pour le contrôle du trafic aérien et les systèmes aéroportés (y compris radio). Membre : Pilotes pour pour la Vérité sur le 11/9 http://pilotsfor911truth.org

Capt. Ross "Rusty" Aimer
 BS en Ingénierie de maintenance aérospatiale, + 30.000 heures de de vol
Pilote de ligne retraité, ayant volé pour United Airlines, Continental, Lufthansa, Cargolux, Iran Air, et Tower Air. A volé précédemment sur les 2 appareils de la United Airlines détournés le 11/9 (vol 93, qui s’écrasa en Pennsylvanie, et le vol 175, le 2ème avion à atteindre le WTC). Membre du Comité de Direction, Conseil Exécutif Supérieur, et Président de la Commission du Planning Local des 66.000 membres de l’Association des Pilotes de ligne. Actuellement PDG d’une compagnie consultante en aviation. Mécanicien Agréé en cellules d’avions et plans électriques. A volé sur les appareils : Boeing 777, 767, 757, 747, 737, 727, 720, 707, et McDonnell Douglas DC- 10, DC-9, DC-8F. A volé plus de 30,000 heures. Carrière dans l’aviation professionnelle de 40 ans.
Membre : Pilotes pour la Vérité sur le 11/9 http://pilotsfor911truth.org/
Site : http://www.aviationexperts.com/bios/Ross.htm

Capt. Thomas Deatherage
 Ancien pilote de ligne commerciale. + 9.000 heures de vol
« Je suis si heureux qu’une organisation professionnelle
essaie finalement de découvrir la vérité ! Je suis un ancien capitaine de ligne avec plus de 9.000 heures de vol, capitaine sur les appareils Boeing 747-400 et B-737-300. Après avoir vu de nombreuses vidéos sur "Youtube", je peux vous dire sans hésitation que l’appareil # 2 B-767 – fut clairement radio-téléguidé vers le bâtiment – la Tour 2. La "cosse" montée au sommet de l’appareil, est fabriquée par "Martin Marietta" Corporation à Los Angeles. La cosse a été largement utilisée par l’US Air Force pour équiper les avions drones pendant plus de 22 ans, et vous pouvez clairement la voir dans 4 des vidéos amateurs – juste avant l’impact, avec la Tour 2.
Aussi, j’aimerais trouver un mécanicien interne "A et P" de chez United et America pour croiser les références des numéros de série A/C des vols 77 et 93. Je garantis qu’ils ont changé le "N" du numéro délivré. Cependant, on peut tracer et trouver cet A/C original, d’un employé interne, auprès de ces compagnies – révélant ainsi que ces appareils n’ont pas été détruits.
Enfin, j’étais basé à l’aéroport de Cincinnati – où les 2 appareils se dirigeaient et où se trouve la NASA AMES, et où tous les passagers furent débarqués avant qu’ils ne soient "éliminés". »

Raymond A. Ciccolilli
Ancien S.Marshal de l’Air U.S. Et Inspecteur des Douanes senior
« J'ai honte d’avoir passé autant d'années à défendre nos frontières pour apprendre maintenant seulement que nous vivons aujourd’hui l’époque la plus corrompue de toute l’histoire des États- Unis. Beaucoup de questions m’ont traversé l’esprit au sujet de toutes les circonstances entourant le 11/9 mais ce n’est qu’après avoir visionné ce DVD que tous les morceaux du puzzle ont pu prendre place. Je suppose que, moi aussi, je vivais dans le démenti. Personne ne veut croire cela. Mais après avoir été témoin de deux accidents d'avion à réaction dans le passé, et en observant la chute des bâtiments du WTC, je sais qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Après avoir visionné plusieurs autres documentaires sur le 11/9, je suis aujourd’hui convaincu que ces bâtiments ont été détruits délibérément. Quelqu'un doit être tenu pour responsable. »

Jeffrey Moskin
BS EE Instructeur de vol FAA certifié. Pilote pendant plus de 40 ans
Ingénieur électronicien retraité.
Signataire : Pétition demandant une réouverture de l’enquête sur le 11 septembre 2001, signée par plus de 400 Architectes et Ingénieurs : http://www.ae911truth.org/joinus.php. Membre : Universitaires pour la Vérité sur le 11 septembre http://911scholars.org

Larry L. Erickson
 BS et MS en Ingénierie aéronautique, PhD en Ingénierie mécanique
Déclaration en soutien à la pétition des Architectes et des Ingénieurs:
« Des enquêtes techniques sérieuses par des experts semblent faire défaut dans les explications officielles. » http://www.ae911truth.org Signataire : Pétition demandant une réouverture de l’enquête sur le 11 septembre 2001, signée par plus de 400 Architectes et Ingénieurs

Commandant Ted Muga
retraitéde l’U.S. Navy – Ingénieur civil et ancien pilote de ligne
pour ce qui est de prendre « le contrôle d’un avion, une fois encore si on revient à la nature des pilotes et à celle des avions, il n’est pas possible d’imaginer qu’un pilote laisserait les commandes de son avion à des pirates de l’air… Je veux dire, Bon Dieu ! Un gars ne laisse pas une télécommande de poste télé, alors encore moins un 757 compliqué. Et alors de penser que des pilotes permettraient qu’un avion puisse être pris en main par trois ou quatre types de 1 mètre 70 et de 70 kilos avec une lame de cutter longue de 3 cm, c’est ridicule. Et puis aussi dans les quatre avions, si vous vous souvenez bien, aucun des avions n’a mis son transpondeur sur le code « détournement ». C’est un code très simple que vous introduisez si vous un soupçon que votre avion est en train de se faire détourner. Cela vous demande tout juste une fraction de seconde pour mettre votre main sur la console centrale et tapoter ça en vitesse. Et jamais un des quatre avions n’a transmis un code de détournement, ce qui est tout à fait, tout à fait inhabituel… Un avion de ligne c’est une machinerie très complexe. Et c’est conçu pour deux pilotes là dedans, pas simplement deux pilotes amateurs, mais deux pilotes de ligne qualifiés. Et penser que vous allez mettre un amateur dans le cockpit et le faire voler, et encore plus naviguer jusqu’à une cible précise, la probabilité est si faible, que ça frise l’impossible. »

Shawn J. Jensen
 BS ME, MS Eng. Mgmt, Ancien Officier d’Ingénierie de l’U.S. Air Force.
Déclaration en soutien à la pétition des Architectes et des Ingénieurs:
« Les preuves présentées comme telles par ae911truth.org sont saisissantes; la version officielle est peu probable ; les activités criminelles doivent être investi guées et les responsables traduits en justice. » http://www.ae911truth.org Signataire : Pétition demandant une réouverture de l’enquête sur le 11 septembre 2001, signée par plus de 400 Architectes et Ingénieurs : http://www.ae911truth.org/joinus.php

Col. George Nelson
MBA, U.S. Air Force, retraité – Ancien inspecteur sur les accidents d'avion
Ancien enquêteur sur les accidents d'avion à 'US Air Force. Diplômé du collège de l'Air Force. 34 ans de carrière dans l'armée. Licence de pilote de ligne. Spécialiste en structures d'aéronefs et moteurs.

« Durant toutes ces années où j'ai été impliqué directement ou indirectement, je n'ai jamais été témoin ni même entendu parler d'une perte d'avion, pour laquelle la carcasse serait accessible, qui ait empêché les enquêteurs de trouver assez de preuves solides pour identifier avec succès l’origine de fabrication, le modèle et le numéro d'enregistrement spécifique d'un avion -- et dans la plupart des cas la cause précise de l'accident... Le gouvernement prétend que quatre gros avions de ligne se sont crashés le matin du 11 septembre 2001, provoquant la mort de plus de 3.000 êtres humains, et pourtant pas un seul élément de preuve solide n'a été apporté dans la tentative d'identifier correctement l'un quelconque de ces quatre avions. Au contraire, il semble seulement que toutes les preuves potentielles ont été délibérément tenues cachées de la vue du public. … Avec toutes les preuves directement disponibles au site de crash du Pentagone, n'importe quel enquêteur rationnel et non biaisé ne pourrait que conclure qu'un Boeing 757 n'a pas percuté le Pentagone comme on l'a prétendu. De façon similaire, avec toutes les preuves directement disponibles sur le site du crash de Pennsylvanie, il était plus que douteux qu'un avion de ligne ait provoqué l'évident trou dans le sol et certainement pas le prétendu Boeing 757. … Aussi douloureuse que fut la perte de vies innocentes et les problèmes de santé persistants de milliers d'autres, une des probabilités les plus préoccupantes et les plus cauchemardesques demeure que tant d'Américains semblent être impliqués dans la plus abjecte conspiration de l'histoire de notre pays. »

William José Blanch
BS en Ingénierie aérospatiale
Ingénieur des Commandes Aérospatiales
précédemment employé au Centre de Recherches de la NASA Ames et chez Lockheed Martin.
Déclaration en soutien à la pétition des Architectes et des Ingénieurs:
« En tant qu’Ingénieur des Commandes j’ai travaillé sur le Moment Angulaire et je ne pouvais comprendre comment la direction de l’effondrement fut perpendiculaire au sol et droit au centre des bâtiments. L’expansion des fermes devrait être "linéaire" pour permettre une chute dans cette direction. » http://www.ae911truth.org
Signataire : Pétition demandant une réouverture de l’enquête sur le 11 septembre 2001, signée par plus de 400 Architectes et Ingénieurs : http://www.ae911truth.org/joinus.php

Henry Rozumski
BS en Ingénierie aérospatiale, MS en Exploitation des syst. Officier retraité de l’U.S. Air Force
Déclaration en soutien à la pétition des Architectes et des Ingénieurs:
« Après avoir effectué des recherches en profondeur sur le sujet, j’en suis arrivé à la conclusion qu’aucun avion de ligne n’a heurté les deux Tours du WTC. Aucun avion de ligne n’a heurté le Pentagone. Aucun avion de ligne ne s’est enterré en Pennsylvanie. Le silence du public entier à observer les nombreuses attaches de matériaux à haute densité éjectées depuis l’autre côté du WTC-2, provenant probablement d’un projectile avec des caractéristiques de durcissement est assourdissant. De plus, les deux tours du WTC furent des démolitions par explosifs, sans aucun doute. Le WTC-7 s’est écroulé par démolition [contrôlée] classique.

Larry Patriarca
Ancien mécanicien des structures d'aviation de marine
Membre de : Veterans For Truth Déclaration de l'Association : « Notre mission, en l'exprimant simplement: c'est de sauver les États Unis d'Amérique et de les défendre de tous leurs ennemis, extérieurs et intérieurs. A cette fin, nous cherchons à restaurer les vraies valeurs : intégrité, honnêteté et qualité de gouvernement au niveau local et national. Nous sommes opposés à la tyrannie et à la corruption. Nous cherchons à faire passer cette Nation d'un état de guerre perpétuelle à un état de paix prolongée et de prospérité. À la poursuite de notre mission, nous avons dès le début fait le choix de présenter l'évidence en exposant l'imposture et les mensonges que de nombreuses personnes de l’establishment des milieux militaires, du renseignement, de l’industrie et des médias ont raconté aux Américains et au monde depuis le 11 septembre 2001 au sujet des événements de ce jour tragique. Il incombe à notre mission de rechercher et de présenter les preuves et de révéler la vérité au sujet des événements du 11 septembre. » http://www.v911t.org

Winston Ernst
B Aerospace Eng Ingénieur mécanicien. Pilote privé
Membre : Universitaires pour la Vérité et la Justice sur le 11 septembre http://stj911.org

Joel M. Skousen
Ancien pilote de combat du Corps des Marines. Pilote de ligne
''Je suis de ceux qui affirment qu'il y a des arguments basés sur les faits qui nous dirigent vers l'idée d'une conspiration, et que la vérité n'a rien à gagner à ce que l'on fasse un traitement bon marché, réducteur et ironique de la position de ceux qui voient des failles béantes dans les récits du gouvernement. Il y a une évidence significative quant au fait que l'impact d'un avion n'a pas causé l'effondrement des Tours Jumelles''.
''La question du trou laissé au Pentagone par le projectile qui y a pénétré et l'absence de débris importants ne s'accordent pas avec la thèse officielle, mais trouvent une explication quand on y ajoute la preuve vidéo prise sur le parking qui montre une énorme explosion blanche lors de l'impact. Ceci ne peut pas se produire dans le cas d'un avion de ligne qui ne transporte que du fuel. Cela ne peut survenir qu'en présence de substances hautement explosives ''

James Ireland
 MS en Ingénierie aéronautique. Déclaration en soutien à la pétition des Architectes et des Ingénieurs:
« Initialement, après avoir vu des images du site du crash du vol 93, je me suis senti concerné car cela ne semblait pas correspondre à celui d’un site de crash d’avion dans des circonstances similaires (ou quelconques). D’autres sites de recherches comme celui-ci ont montré qu’il y avait de profondes contradictions concernant les attentats entre la "version officielle" et ce qu’un ingénieur/expert ou même un citoyen lambda doté de sens commun peut en déduire. » http://www.ae911truth.org Signataire : Pétition demandant une réouverture de l’enquête sur le 11 septembre 2001, signée par plus.

Tim Erney
 AS en Technologie de maintenance dans l’aviation
Mécanicien agréé en Cellules et Plans de la FAA. Ancien Ingénieur de Combat, Réserve de l’U.S. Army
« J’ai été entraîné dans le domaine des démolitions étant dans les Réserves de l’Armée, donc je sais ce qu’il faut  pour faire s’effondrer un bâtiment d’une manière symétrique et contrôlée et à quoi cela ressemble lorsque ça arrive. En tant que mécanicien, mes connaissances des propriétés des carburants, spécifiquement le kérosène (ou le kérosène hautement raffiné), conduisent à la conclusion que les incendies n’auraient pas pu être suffisamment intenses pour provoquer un effondrement structurel symétrique. Basé sur ce que je sais, l’examinant au travers de plusieurs disciplines, il est évident que les 3 bâtiments du WTC se sont effondrés à cause de démolitions préplanifiées, bien placées et minutées avec précision. »

Ralph W. Omholt
Pilote de ligne
« Presque rien dans la version "officielle" du 11 septembre n'est factuel. En ce qui concerne tous les échecs des autorités US à prévenir les attentats et à réagir convenablement lors des attentats; il n'y eut aucune sanction – la plupart des responsables furent récompensés. »

« Sur le site du Pentagone, le monde a pu être témoin d'un incendie et de signes d'explosions. Les camions de pompiers de l'aéroport se sont précipités sur la scène d'un prétendu "crash" - sans découvrir un seul avion. Il n'y a aucun reste tangible d'avion à réaction en train de brûler. Juste la déclaration, "Ils disent que c'était un avion." Avant effondrement du toit, la façade du Pentagone ayant subi le choc ne montre aucune trace de dommage directionnel. Les dommages se trouvent au mauvais endroit. La zone qui aurait dû être endommagée par le crash ne l'est pas. Il n'y eut aucune preuve physique particulière de la soi-disant "épave". Il n'y avait pas de queue, pas d'ailes ; aucun dommage comparable au "crash" d'un Boeing 757. Même la pelouse du Pentagone était intacte! L'état des lieux ce jour là démontre clairement que la version "officielle" n'est qu'un mensonge flagrant »

« Depuis le 11 septembre, nous avons découvert qu'aucun ordre n'avait été donné aux chasseurs de l'US Air Force pour répondre aux attentats. Apparemment, on a empêché ces chasseurs d'intervenir ; ou d'être témoin du cours des événements. L'électronique de bord des chasseurs n'aurait pas seulement offert une cible d'interception, elle aurait aussi affiché et enregistré la réalité interdite de ce jour là. Le sort de deux avions de ligne manifestement portés disparus aurait été particulièrement intéressant. Apparemment, les prétendus pirates de l'air n'étaient même pas à bord des avions! Leurs noms n'étaient sur aucune des listes de passagers - du moins celles montrées jusqu'à présent. D'après ces "noms", sept des prétendus pirates de l'air ont été découverts toujours en vie – et aucune question n’a été posée pour connaître les identités des véritables terroristes. Aucune démarche n'a été entreprise pour retrouver les "terroristes connus". Il y avait au moins quatre terroristes - tout indice les présentant comme des pilotes d'avion de ligne hautement qualifiés - et non pas comme de médiocres apprentis pilotes et Arabes fanatiques. Alors que les noms d'"al-Qaida" et de "ben Laden" continuent de nourrir les ombres du "terrorisme", les journalistes continuent de découvrir que la famille ben Laden avait reçu un traitement royal et ce, immédiatement après les attentats du 11 septembre. L'héritage du 11 septembre réside dans le fait que les États-Unis – et leur Constitution – sont bien plus menacés par la Maison Blanche que par les grottes d'Afghanistan. »

Lt Col Jeff Latas,
U.S. Air Force, retraité Ingénieur en aérospatiale. Pilote de ligne
« Je pense que nous, les américains, devons exiger plus d'enquête afin de dissiper justement les obscurités que vous (Pilotes pour la Vérité sur le 11/9) avez constatées. Et nous devons, je crois, contacter par téléphone, les représentants et représentantes au Congrès et leur faire savoir que nous n'acceptons pas les excuses qui nous sont maintenant présentées et que nous voulons de vrais enquêteurs pour faire une véritable enquête. »

Melissa Allin
BS en Ingénierie aérospatiale. Ingénieur professionnel agréé
Déclaration en soutien à la pétition des Architectes et des Ingénieurs:
"J’ai passé 5 ans à faire des recherches et débattre sur les événements du 11/9. Les raisons qui me poussent à signer cette pétition pour une nouvelle enquête sont les questions sans réponse, le manque d’informations, les inconsistances et les contradictions du Rapport de Commission sur le 11/9, et aussi le travail inacceptable de la NIST dans l’enquête spécifique sur l’effondrement des tours. La tragédie du 11/9 et la masse de morts civils ce jour-là nécessitent une enquête appropriée, une recherche impartiale des faits, et la pleine divulgation. Le peuple américain a été facturé $16 millions par la NIST et n’a rien reçu en échange pour ce prix-là. Je perdrais ma licence d’ingénieur pour un coup pareil."


Luis Cintron
Mécanicien agréé en cellules et plans de la FAA. Vétéran de l’U.S. Air Force
Déclaration en soutien à la pétition des Architectes et des Ingénieurs:
« Donnez-moi accès aux données et aux modèles informatiques utilisés dans l’enquête. Laissez la communauté scientifique tester et confronter ouvertement vos résultats. Si le gouvernement ne le fait pas, pour autant que je sache, l’étude du gouvernement sur les événements n’est qu’une farce bien organisée des médias. »

Erin Myers
 Ancien Mécanicien d'aviation de l'U.S. Army
A travaillé sur Sikorsky EH-60 et UH-60, Hélicoptères Black Hawk, Hélicoptères Hughes/McDonnel Douglas AH-64 Apache, et Hélicoptères Bell OH-58 Kiowa. Licence de mécanique cellules et moteurs. Constructeur d'avion expérimental.
« Je ne peux pas accepter le rapport de la Commission officielle sur le 11/9 et le récit dérivant de ses conclusions. Les mensonges, omissions et distorsions du compte-rendu officiel, combiné avec une confiance et une crédulité fréquemment répandues, ont créé un dangereux clivage au sein de notre société, entre deux visions du monde s'excluant mutuellement vis à vis des événements du 11 septembre. Peu importe par qui, quoi ou comment l'histoire finale du 11 septembre sera dite, on sera toujours loin du compte avec la vérité. Un chapitre qui ne peut jamais être omis ce sont les plus de 5 années de dissimulation et de corruption de notre gouvernement qui a abandonné les principes de base de la jurisprudence, l'État de Droit, et la reconnaissance de la dignité de tout être humain. Ce sont vraiment les jours plus sombres de notre gouvernement. Et à nous le Peuple, c’est une immense honte de lui permettre, jusqu’à ce jour, de continuer. Nous avons à réparer le plus grave des désordres. Aussi nous le Peuple, nous ne pouvons pas nous échapper de notre incontournable responsabilité vis à vis de notre gouvernement et de ses actions. Nous pouvons seulement retrouver notre boussole et un sens moral en révoquant le rapport de la Commission sur le 11/9 et en lançant une nouvelle Commission, enrepartant de zéro, pour enquêter sur les événements du 11 septembre. » Signataire : Pétition de soutien au procureur général de New York pour un nouveau grand jury d’enquête sur le 11/9

Edward A. Meyer
 BS Mgmt – Contrôleur du traffic aérien l’air spécialisé, Pilote de ligne
La Guardia Air Traffic Control. Pilote de ligne certifié FAA, Ingénieur de vol certifié Turbojet, et Instructeur de vol certifié. +3,000 heures de vol
Membre : Universitaires pour la Vérité et la Justice sur le 11 septembre

Vincent A. Moudry
Mécanicien FAA agréé fuselage et centrale électrique
Déclaration de soutien à la pétition des Architectes et Ingénieurs :
« Jusqu'à ce que je n’aie vu le film 911 Mysteries, Part1-Demolitions, je n'avais jamais douté de l'histoire officielle. J'ai pensé que j'avais été bien informé mais personne n'avait présenté le fait que trois bâtiments de structure métallique étaient tombés le 11/9 à la vitesse de la chute libre. Je sens que nos médias ont complètement échoué. » http://www.ae911truth.org Signataire : Pétition demandant une réouverture de l’enquête sur le 11 septembre 2001, signée par plus de 400 Architectes et Ingénieurs : http://www.ae911truth.org/joinus.php.

John L. Bursill
Ingénieur en avionique & maintenance d’avion (Australie)
« J'ai toujours eu des doutes vis-àvis du 11/9 et pensé qu'ils devaient avoir laissé se produire les attentats. Mais lorsque j'ai vu le Loose Change il y a deux ans et demi, j'ai été obligé de commencer à examiner les événements. Et ce que j'ai découvert m'a mis sur le chemin de l'activisme. J'ai été le c-fondateur du premier "11ème jour de chaque mois" en Australie et le principal organisateur du Cycle de Conférences "La Vérité Maintenant" à Sydney. J'ai été récemment impliqué dans la mise en place de "Truth Action Australia" où je tiens le rôle du coordinateur national, "11/9-24h/7j jusqu'à justice soit faite" ».

Dennis Cimino
 Ingénieur Système, Pilote de ligne, Spécialiste systèmes de combat
« J'ai été pilote breveté dans l'évaluation commerciale multi-moteurs, IFR, depuis 1981. Avant cela j'ai servi dans la Guerre Électronique /Renseignement Signaux Électronique (EW ELINT) spécialiste dans l'U.S. Navy, avec de nombreuses "premières" dans l'interception de signaux pour la base de données nationale Sigint (NSA). Depuis que j'ai quitté la Navy en 1979, j'ai été fortement impliqué dans les essais et certifications de Systèmes d'Armes du DoD (Département de la Défense). J’ai toujours fait montre d’un un haut niveau de loyauté tout au long de ma carrière. Et il n'y a ici aucun doute dans mon esprit que ce qui est arrivé le 11 septembre 2001 a été une opération intérieure, réalisée par des membres de notre propre gouvernement. Sur la base de mon expérience de pilote de ligne, je ne crois pas qu'il soit possible que quatre grands avions de ligne soient déroutés aussi longtemps qu'ils l'ont été et aillent aussi loin qu'ils l’ont fait, et qu'ils ne soient pas interceptés par les pilotes de l'Air Force, sans la coopération explicite de personnes haut placées au sein des militaires et du gouvernement. »

« Tous ces facteurs m'ont convaincu que notre gouvernement était pleinement embarqué dans ce qui s'est passé le 11 septembre. Le rapport officiel du 11 septembre est une c… absolue. Nous, en tant que citoyens de ce Grand Pays, nous devons chercher, questionner le gouvernement et demander qu’une enquête complète et impartiale soit menée pour déterminer ce qui s'est vraiment passé ce jour-là. »

Lynn B. Jenson
 BA Japanese  Ingénieur système & Project Manager, Tactical Fighter Program
Déclaration de soutien à la pétition des Architectes et Ingénieurs :
« En tant qu'ingénieur praticien sur des programmes de pointe pendant 30 années et en tant qu'ancien consultant en renseignement, j'estime que l'histoire officielle ne représente pas les faits disponibles. Une recherche indépendante avec le plein support du Congrès pourrait nous rapporcher de la vérité de ce crime monstrueux et cette imposture éhontée sur la crédibilité scientifique. »

Scott Nigel Hudson
 B Eng – Ingénieur aéronautique
« Impossibilité théorique pour qu'un gratte-ciel à charpente d'acier s'effondre de façon symétrique dans sa propre empreinte [sur lui-même] à la vitesse de la chute libre par l’action de feux de bureau, tout en ressemblant exactement à une démolition contrôlée. »

Michael J. Garza
Ancien spécialiste propulsion de U.S. Air Force
Déclaration de soutien à la pétition des Architectes et Ingénieurs :
« J’ai été exposé à une grande partie des véritables données entourant cette tragédie. Je crois que la théorie de la conspiration est réellement l'histoire que les médias et le gouvernement utilisent pour dissimuler la réalité. » http://www.ae911truth.org Signataire : Pétition demandant une réouverture de l’enquête sur le 11 septembre 2001, signée par plus de 400 Architectes et Ingénieurs : http://www.ae911truth.org/joinus.php

Robert T. Fischer
 Pilote certifié FAA et Mécanicien d'aviation, A&P
Déclaration de soutien à la pétition des Architectes et Ingénieurs :
Au sujet du 11/9 : « Il y a beaucoup de lignes d'évidences pour conclure que la démolition explosive de chacun des trois bâtiments a été une réalité. Le plus simple et le plus convaincant, c’est l'accélération à la vitesse de la chute libre des bâtiments qui s'effondrent. La physique élémentaire de niveau lycée

est tout ce dont on a besoin pour comprendre cela. Bien que je ne sois pas un membre du génie civil ou de la communauté professionnelle des architectes, j'ai été formé et j’ai eu des activités professionnelles dans les domaines techniques. L'évidence présentée à la fois par Richard Gage et le professeur Jones est si patente que le statut professionnel ne constitue pas une condition sine qua non pour comprendre ces faits. Leur compétence et leur très grand courage sont remarquables. »

Robin Hordon
Ancien contrôleur aérien de la FAA. Ancien pilote de ligne certifié
« J'ai su dans les heures mêmes de l'attaque du 11 septembre 2001 que c'était une opération intérieure. En m'appuyant sur 11 ans d'expérience comme contrôleur aérien à la FAA, dans le couloir aérien particulièrement fréquenté du Nord Ouest, ce qui suppose des centaines d'heures d'entraînement, de réunions pour préparation de mission, d'opérations de ravitaillement en vol, d'entraînement poussé au bombardement à basse altitude dans le cadre de manoeuvres militaires, avec une habitude de coopération routinière avec le personnel radar du NORAD et aussi en me basant sur ma propre expérience directe de la façon dont on gère des situations d'urgence en vol, y compris deux cas de détournement par des pirates de l'air d'avions de ligne, j'affirme sans conteste qu'il n'existe absolument aucune possibilité que 4 gros avions de ligne aient été en mesure de voler en dehors de leur trajectoire désignée pendant 30 à 60 minutes le 11 septembre sans qu'ils soient interceptés et descendus en vol par nos chasseurs à moins que des gens très haut placés tant au gouvernement que parmi les militaires n'aient voulu que cela se produise ».

 

  Et si nos petits Journaleux de salon on toujours du mal à se délier de ceux qui trampe leur plume, puisque face à des ingénieurs en aéronautique, ou pilotes multi-chevronnés il pense bien sûrement encore leur être supèrieur pour toutes réflexions... on leur en remet une couche avec:

 

Les doutes des conclusions de + de 100 Militaires haut-gradés Us, fonctionnaires ou Politiciens

La remise en cause des conclusions de + de 500 Architectes et ingénieurs en construction Us

La remise en cause du rapport par + de 250 Professeur et Universitaires

Les doutes des conclusions de + de 100 Professionnels des médias ou du divertissement

La remise en cause des conclusions du rapport sur le 11 septembre par 200 survivants ou proches des victimes

 

Allez, moi j'entends déjà Madame Levy faire du Morano dans le texte. Ouais, mais dans ce cas je vais vous en trouver 5000 moi qui croient en Georges Bush !

 

Remercions pour cette page M. Jean Luc Gilmot du site http://reopen911.info qui par son excellent travail, se veut faire et délivrer à tous un devoir de vérité.

Repost 0
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 01:04

 

Nous en sommes donc là !


Ben Laden aurait été tué, peu importe d'ailleurs, si cela s'est fait selon la version officiel, toujours boiteuse (Ben Laden aurait eu sa femme comme bouclier, il était armé et à répliqué, on se sépare très vite du corps, etc...) et peu importe si il était déjà mort depuis quelques temps voir... années.


Alors que signifie cette rupture pour Obama, de bien faire savoir que Ben Laden n'est plus !


Pour élément de 1ère réponse,

Avez-vous remarqué l'absence lors de la cérémonie à New-York sur les lieux de l'attentat (du 11.09) de l'absence de feu Georges W.Bush ? Pourtant invitation lui à été faite par Barack Obama im self, mais point de Bush.

Alors nos bien glorieux médias Français nous dirons "c'est par ce que Obama lui vole la vedette"... Bien-sur !


Lisons entre les lignes:


Barack Obama avant son deuxième mandat ne souhaiterai t'il pas, ne pas vivre durant 5 ans la même situation ubuesque ? A savoir: être prix Nobel de la paix, et devoir être entièrement soumis, en étant le fossoyeur d'une politique Bushiste.


Obama ne souhaiterai à présent t-il pas quitter au plus vite se bourbier financier, humain et morale afghan ?


Obama ne souhaiterai t'il pas ne plus être l'allégeant qu'il à dû rester, à la politique sioniste de son prédécesseur ?


Obama ne serait-il pas entrain de secouer les cartes du monde Musulman, afin d'y proposer pour son 2ème mandat une autre politique que celle menée jusqu'à présent ?


Obama ne serait-il pas prêt en ce moment à soumettre au monde cette résolution qui fait qu'il y aura enfin deux états à droits égaux en Palestine ?

- comme l'idée se propage également ( enfin !) ici en Europe -


Alors pour toutes ces raisons

Devenue d'une extrême urgence avant son 2ème mandat, et pour qu'enfin il prend règne,

 

il à dit STOP !

 

Commençons par éliminer, celui qui à été dressé comme épouvantail par Bush durant 10 ans, et qui à forcément été (pour ne jamais avoir été sérieusement recherché) son protégé.


Comme je vous le disais peut-être Ben Laden était-il mort depuis quelques temps déjà, la bonne raison de ne voir aucune image, et de balancer un corps si rapidement en serait peut-être la cause, mais peu importe, l'important dans ce message est de dire:

 

La politique de Bush on l'enterre définitivement. Basta !


On repart d'Afghanistan profil-bas certes, mais moins que si s'était sans la tête de celui qui était devenu (médiatiquement) la raison première de notre présence. Ben Laden.

 

Cela signifie que pour son 2 ème mandat Obama va lâcher la politique de l'état le plus fascisant au monde: "Israël"


Cela signifie que Bush à du allé parlementer avec la famille de Ben Laden, famille avec qui il est depuis tout le temps pieds et mains liées.


Cela signifie donc bien, que les Etats-Unis sont derrière certains printemps Arabe et que le timing est bon.

 

Souhaitons alors que tous ces espoirs à venir se répandent, pour le meilleur de tous, et non dans la crainte de l'autre.

Souhaitons simplement que tous cela puisse le mener (Obama) à...réélection.

 

Pas in-interéssant non plus:  11septembre 2001... 1 seule vérité

Repost 0
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 10:13

 

D’après le New-York times un article indigent intitulé

 

"Le compte rendu du raid, trop vite raconté, s'avère bancal", le New York Times revient longuement sur les couacs dans la communication des derniers jours :"Selon des responsables des présidences passées et actuelles, nous avons assisté à la collision classique entre le désir de la Maison Blanche de mettre en avant un triomphe éblouissant pour la sécurité nationale – et de donner à manger à des médias affamés – et la collecte compliquée des faits après une opération militaire chaotique à l'autre bout du monde."

 

Donc à croire le N-Y times c’est par ce que les médias ont faims, et qu’ils ont trouvé une opération... chaotique, et que tout par à vau l’au !


Laissez nous rire encore quelques instants !


- Oui les médias ont faim, mais pas de votre vulgarité asservie messieurs !

- Non cette opération n’à été chaotique, mais la communication n’à tout simplement put être offerte comme prévu.

 

 

Reprenons les faits

 

Lundi, version 1 : Ben Laden vivait dans une luxueuse villa évaluée à 1 million de dollars. Il aurait été tué lors d'un échange de tirs nourris, et il aurait utilisé sa femme, la sienne, comme bouclier humain… qui aurait également été tuée.


Mardi, version 2 : Ben Laden n'était pas armé, et n'a pas utilisé sa femme comme bouclier : elle s'est jetée au devant des assaillants. Elle n'est pas morte mais blessée à la jambe.


Mercredi, version 3 : il n'y a pas eu d'échange de tirs. Seul un des messagers de Ben Laden, qui vivait dans la villa, a ouvert le feu dans les premières minutes de l'attaque et a été rapidement abattu. Il est le seul résident à avoir tiré sur les commandos.

Le récit officiel des circonstances de l'assaut d'Abbottābād a connu, depuis dimanche 1er mai au soir, de multiples rétropédalages et démentis. Une communication chaotique surprenante pour une opération préparée depuis plus… de huit mois.


D’ailleurs, même Georges Malbrunot (grd reporter) rompu à la communication officielle américaine, s'étonne ainsi, sur son blog, de cette "cacophonie médiatique mal orchestrée, erratique, incohérente". "Des informations sporadiques essentielles filtrent dans la presse, ou pire sont présentées officiellement au compte-gouttes, sans fil directeur et visiblement non préparées, par des intervenants qui semblent improviser", écrit-il.


Vous pensez vraiment que la maison blanche aurait normalement annoncée

avoir serré Ben Laden à 300 mètres d’une garnison préstigieuse d’officier Pakistanais ?


Impossible !

Cela les mettaient beaucoup trop dans l’embarras de devoir reconnaitre que leur allié - le Pakistan - logeai bel et bien Ben Laden, donc s’était reconnaitre que eux-même savait ou il se trouvait depuis si longtemps.


Comme je vous l’ai écris Obama, en arrêtant, et « peut-être » en éliminant Ben Laden, souhaitai mettre fin pour son 2 ème mandat aux agissements de Feu W. Georges bush.et surtout à sa politique de va t-en guerre. et même avoir pour nouveau dessein sa politique au moyen-orient, en déplaise à... Israël.


La mission n’était pas destinée à arrêter, et à faire juger Ben Laden,

puisque lors d’un procès, il aurait du avouer tant de choses, que bush en tant que témoin aurait été incarcéré de facto. La Cia et beaucoup d’organismes auraient du sautés, Donc sur ce sujet point de doute, s’était mort ou non-vif.


Alors, mais qu’est-ce qui à pu fauter ?

 

La communication leur à échappé à cause d’un Tweet

à la suite d'un... crash d’hélicoptère.

 

- Eh oui ! Parfois la magie oppère un peu, et il à suffit d'un Tweet, un tout petit tweet non prévu dans l’opération, qui à la suite du crash d’un hélico marquai tel un marqueur dans l’histoire des coups foireux de la CIA, l’empreinte de leur conséquent mensonge en datant formelement le début, et surtout  le lieu de l'opération.

 

Pensons plutôt bien honnêtement, que les américains devaient réaliser leur opération en toute discrétion, sans que le lieu réel ne soit connu, avant et après toute annonce officiel.


Et la version officiel devait nous dire :


Après de longs et intensifs combats, dans les montagnes du Pakistan, Ben Laden, à été sur le point d’être arrêté prisonnier, mais les combats faisant rage très durement, les commandos seals n’eurent d’autres choix que de l’abattre lors de l’opération.

 

- Voila pourquoi ils ont développés, au tout début pour la villa, le même théorème du: combat fatale à Ben Laden

 

- Voila pourquoi aussi nous n’avons pas de photos.  Pour la cohérance des faits du combat acharné dans les montagnes, ils lui avaient déjà plombé la face.

Et là ça ne colle plus avec les faits (dans la dernière version) qu’il n’y à pas eu de combats,

 

- et Voila pourquoi à cause d’un tweet se répandant à la vitesse de la lumière, Barrack Obama est intervenu hâtivement six heures après le début de l’opération, les Gi’s pas encore débriefés, pour remettre les pendules à l’heure, avec un véritable brouillard de non-information.

 

-et voila pourquoi, « disent-ils » ils jetterons 2 heures après l’annonce de Barack Obama le corps de Ben Laden au plus profond. S'était plus pratique que de le savoir au main d'une justice légale, qui n'eût point trouvé de trace de poudre de combat.

 

- A la suite, sachant qu’un jour les quelques otages, témoins ou survivants Pakistanais parlerons, ils ont donnés leur toute dernière et presque réel version.


Ils n’y eut donc aucun combat ! et pas non plus de femme bouclier,

pas du tout hollywoodienne comme version non ?

 

mais… "LA MÉMOIRE COLLECTIVE OUBLIE LES CAFOUILLAGES" pour ne préférer retenir qu’une version, dite... "officiel".


Encore une version que l’on nous donne pour acquis, et que les médias officiels régurgitent comme du petit lait.

Repost 0
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 13:55

 

Décidemment....Une véritable orchestration Hollywoodienne ce 11 Septembre !

Ou plutôt un véritable jeu de dupe entre Ben Laden, les U.s et…le reste du monde. Et bien, quoiqu’il advienne de la suite du feuilleton, vous resterez dans l’ignorance la plus totale. Mais c’était déjà écris

 

Résumons tous les faits avérés.


- Un ben Laden recherché pendant près de dix ans et qui croupissait tout à côté d’une garnison Pakistanaise d’officier ( l'équivalent de notre préstigieuse école Saint Cyr ) depuis...6 ans. Et quant on sait que le Pakistan compte pas moins de…800 000 officiers de renseignement (sic) c'est vous dire comme ni les américains, pas plus les Pakistanais, ne devait savoir que le grand Agent Laden se trouvait à leur perron.


- Des américains qui pourtant financent à hauteur de plusieurs milliards ce même Pakistan, et de plus qui le surveille comme du lait sur une bouteille de propane...Ils seraient donc restés dans l’ignorance tout ce temps ?


- Puis un corps que l’on plonge au plus vite et au plus profond (selon la tradition musulmane disent-ils.) Pour reprendre une réplique des guignols de l'info " Vous voyez vous Ben Laden se faire juger aux états unis avec comme témoin G.W Bush ? impossible mec, puisque c'est Bush que les juges aurait du faire coffrer (bref résumé plus vrai que nature.)


- Une maison très habitée ou vivait Ben l'ami de Bush, qui était gardé jour et nuit, elle était la plus spacieuse d'un village de 10 000 âmes, une luxueuse et spacieuse villa (selon les normes locale) qui ne possédait pas d'abonnement téléphonique, d'ordinateur, ni même de télé. Et tout çes précieux manque n'éclairait donc... personne ?


Bien auparavant


- Un Mollah Omar qui s’échappe à la barbe des Gi's... en mobylette.


- Les U.s. qui partent en guerre en Irak sur de totalement faux documents.


- Un avion qui entre dans le pentagone à 600 kms/h en rase motte sur la pelouse, sans même renverser les lampadaires au devant.


- Un avion qui ne laisse aucune trace, pas une roue, aile, ou bout métallique.


- Des images de ce crash toujours non dévoilés.


- Une famille Ben Laden qui était encore en affaire la veille des attentats avec Rumsfeld et Bush aux Etats Unis.

 

- Une famille Ben Laden choyée, qui sera la seule à pouvoir quitter le pays le jour des attentats lorsque le ciel sera fermé à tout autres avions.

 

-Les Ben Laden Familly, les Bush père et Fils, le Paul Wolfwotiz, le Donald Rumsfeld qui étaient tous parti prenant dans la même compagny...Pétrolifère 

 


 - Des preneurs d’otages en cutter (sic) formé sur …bi moteur (re-sic), qui tape plein axe à 600 kms/heures et à 2 reprises les tours du World Trade center. (Impossible une telle réussite, et en pleine bagarre dans un cockpit, et pour des débutants selon tous les commandants de bord. questionnés.) + ici


- Une Tour N° 7 non touchée ( puisque située à env. 600 mètres), et qui par un petit incendie s’effondrera plusieurs heures après. Pourtant tous les ingénieurs en construction, ou dans des disciplines assimilés le disent: aucune tour au monde ne s'est jamais éffondrée suite à un incendie seul. Et aucune ne s'éffondrera par la suite pour les mêmes causes.


- Un propriétaire de ces tours d’origine Juive, et à réputation fortement sioniste, qui doublera les primes d’assurances en cas d’attentats...quelques semaines auparavant.


- De très importants mouvements boursiers peu avant les attentats plus qu’étranges, que les Américains ne divulguerons jamais (sic)


- Un responsable de la Cia muté à la sécurité du World Trade center six mois avant l’opération.


- Des Sms que reçoivent des personnes d’origines Juives pour ne pas allés travailler dans les tours ce jour là (source Haaretz israël).


- Des papiers d’identités de terroristes qui résistent à une température de plus de 1000 degrés et retrouvés au dessus de 400 000 tonnes de gravats.


- 18 étudiants du Mossad découvert au lendemain des attentats, qui se trouvaient logés dans la même ville (10 000 Habitants) que les soi-disant terroristes, ( tiens...bien belle coïncidence ! ) et qui eux en tant que professionnel du térrorisme... se seraient entrainés tranquillement en déclarant à leur moniteur-polite ne pas chercher à savoir... attérrir.


- Des étudiants juifs déguisé en Arabe (ou musulman c'est selon d'après Guéant !) qui filment, et dansent dans New-York le jour des attentats, arrêtés sur dénonciation d’une voisine, ils s’avéreront être d’un groupe lui aussi de jeunes et d'anciens espions Israéliens. + ici


- Des lots entiers d’Anthrax qui partent postés dans toutes les directions le jour même des attentats, (vous vous en souvenez ?) Quelle millimétrage pour les postés avant même les attentats ! Et une belle pou-poudre blanche, à rendre bleue toutes les ménagères de Tf1 et de fox news à la fois. (dans les services secrets on appel ça une opération de débunking ou de diversion -en Français- dans le cas ou la première opération se passe mal on vous tiens en halaine avec une autre, normalement plus grosse que la première. mais là s'était dure ! )


- Un procés sur le 11 Septembre sans responsable.


- plus de 170 questions dérangeantes écartées sans autres forme de procès


- Un coût d’enquête sur le 11 Septembre qui à couté à peine plus que le Monica Gates ( les cigares du feu président Clinton glissés entre les cuisses de sa jeune stagiaire.)

  Du coup à la suite de ces premières remarques- c'est vrai ça n'allait pas -, alors ils ont juste fait faire "un magic bond" au budget d'enquête de 10 millions à 100 millions de dollars en incluant les coûts du Fbi au lendemain des attentats, ce dernier qui frappait à toutes les portes des hôtels Us demandant "your listing please".


- Des décisions bien étranges dans les tout premiers jour de l’accession de Georges Bush à la présidence,1) ne plus pister la famille... Ben Laden, 2) Que la Cia et le Fbi n'échangent plus de donnés entre-elles sur le terrorisme.  3) et la mise en place au Pentagone du Bureau des Plans spéciaux le même qui sera crée en Israël aux même dates. (source avéré par 2 sénateurs Us + d'une officier du pentagone, démissionant après 14 année de service, suite à nombreuses suspicions sous l'ére Bush- doc sur 11 septembre, Arte)


- Des risques d’attentats très proches sur le World trade center annoncés par leurs agents, et venant de diverses agences internationales, complètement ignorés par... le bureau des plans spéciaux (sic)


Et l’on pourrait en aligner encore quelques bonnes lignes, ne retenant ici que les plus incontestables, et prouvées.

 

Et après ça… avec autant de flou, voir de clairs obscurs abrutissements de masses, de foutages de gueule, de pleines restrictions sur les libertés, de débordement mondial totalement paranoïaque, d’Américains complètement abrutis et dépassés par l’ampleur du vice… Vous voudriez que l’on se réjouisse de la mort d’un homme, même nommé Ben Laden, sans que l’on puisse l’interroger, sans que l’on puisse éclaircir toutes ces fausses manœuvres, que l’on se réjouisse de le voir ne répondre de rien, et de le voir jeter à la mer (sans même la moindre preuve – authentique - de sa mort), sous le faux prétexte que sont lieu deviendrai sacré. Et si il est susceptible de devenir sacré que dire lorsque plus de 4 milliards d’humains, inclus chrétiens, bouddhistes, homme du Nord, du sud, d’Asie, d’Europe, et parfois même des états Unis, pensent que Ben Laden ne sera jamais plus grand criminel que feu George Bush avec ses 500 000 mille morts direct comme indirect. Encore deux justices flagrantes ou l’occident semble dire à ces gens, vous devrez tous voir un jour le Mausolée de feu Bush, et vous les 4 milliards mal pensant vous vous contenterez pour dernière vérité, du grand et dernier plongeon que nous lui soumettons, que nous vous soumettons.

 

ennoncés ci haut, quoique que tous incontestable et vérifiable par de nombreuses sources, si ces faits vous font froid dans le dos, retenez à jamais ceci de celui qui à été, et restera mon maitre à penser: Dr Leibovitz* (PHILOSOPHE, Sage, Dr en Science)


"il n'y à pas plus grand danger pour un civil, que son propre gouvernement"

 

-* La seule personne qui dans les années 70 à refusée le prix "Israël" - la plus haute distinction du pays - en disant ceci: Si l'avenir de mon pays est de voir nos enfants se faire tuer au commande d'un char américain, afin de voler des terrres aux Palestiniens. Alors je ne peux être méritant d'aucune distinction.

 

 

Pas in-interéssant non plus:


Que signifie la mort de Ben Laden pour Obama

Mort de Ben Laden une communication...si étrange !  

 

- Tous les articles sur le 11 septembre et Ben Laden -

Repost 0
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 16:13

Sur le 11 Septembre 2001 vous en avez lus ?

Vous en lirez encore ? et... encore

 

Vous avez relevé nombre d'incohérances parfois burlesques ? ( on aurait retrouvé les passeports des terroristes au dessus de 400 000 tonnes de gravats...même pas brulés ! 17 agents étudiants du mossad se seraient trouvés dans la même petite ville que nos futurs pilotes terroristes....etc...etc...etc...)

 

1)  Pourquoi frapper l'irak et l'afghanistan alors que le monde entier sait que le berceau du terrorisme est en Arabie Saoudite, et que Al-Qaeda n'existe plus depuis 2002

 

 

2) Les 3 Première décisions bien étrange de l'accession de Feu Georges Bush et du   Rumsfeld au pouvoir:

     - Que la Cia ne piste plus la Famille Ben Laden.

     - Que la Cia et le Fbi n'échangent plus de donnés entre-elles sur le térrorisme.

     - La mise en place au Pentagone du Bureau des Plans spéciaux

 

3) Des Israëliens "logé" dans une petite ville là.... ou les terroristes s'entrainaient

       La vidéo par Eric Laurent chez Ardisson

 

 

4) Des personnes d'origines, Juives ou Israëlienne prévenues à l'avance !  

Le Journal Haaretz avait fait savoir au lendemain des attentats, que  les employés de la société israélienne de télécommunications Odigo, qui fournit des services de messagerie instantanée (SMS), a reçu un avertissement deux heures avant les attentats contre les tours du World Trade et a prévenu les Juifs de ne pas aller au travail ce jour-là. Le siège d’Odigo est situé à 2 pâtés de maisons de l'ancien emplacement des tours du World Trade.

 

 

5) 5 Israëliens se faisant passer pour des Arabes à New-York le Jour des attentas

selon The Forward, un journal juif respecté à New York-, a rapporté qu'au moins deux des hommes étaient des agents de l’Intelligence Israélienne (Mossad) sur le toit d'un immeuble et qui étaient déjà en place à filmer, et se réjouissant du world trade center brûlant. 

 

 

 

Résister à la mafia italienne n'est pas anti-italien ; résister à la mafia US n'est pas anti-étasunien ; et résister aux homosexuels qui ont subi du chantage pour leur homosexualité n'est pas anti-homosexuel.

Donc ne soyez pas dupé en pensant que résister à la mafia sioniste est antisémite !

Repost 0
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 17:31

Une toute nouvelle information implique le Mossad, l’agence israélienne de renseignement, dans la mise en scène des attentats terroristes du 11 septembre 2001.

 

Selon un article du 10 Mars 2009 , publié par l’hebdomadaire American Free Press (à voir en Anglais ici), la révélation selon laquelle le cousin de Ziad al-Jarrah, un présumé pirate de l’air du 11/9, travaillait en fait depuis longtemps comme agent du Mossad, démontre qu’Israël trempait dans les attentats terroristes sur le sol des États-Unis.

 

Le New York Times a récemment rapporté que le ressortissant libanais Ali al-Jarrah, un soi-disant fervent partisan palestinien, était en fait un espion de grande valeur pour Israël durant les deux dernières décennies.

 

Al-Jarrah aurait reconnu avoir mené des activités secrètes d'espionnage contre des groupes palestiniens et le Hezbollah libanais depuis 1983.

 

« Ce n’est pas la première fois que cette famille se fait remarquer. L'un des cousins de M. Jarrah, Ziad al-Jarrah, était parmi les 19 pirates de l'air qui ont réalisé les attentats terroristes du 11 septembre 2001, » a indiqué le Times.

 

Ses liens avec l'un des principaux cerveaux des attentats terroristes ont alimenté la spéculation au sujet du fait qu’Israël recrute des gens se prétendant Musulmans pour s’en servir comme atouts secrets.

 

Selon le New York Times, la connexion israélienne au 11/9 peut être retracée jusqu’aux cinq « Israéliens dansants » qui ont été certifiés sautant et se congratulant avec des cris de « joie et de dérision » quand le Vol 11 et le Vol 175 se sont écrasés sur le World Trade Center à New York.

 

Ces Israéliens auraient été maintenus en garde à vue pendant 71 jours avant d'être libérés discrètement après avoir été soupçonnés d'être des agents du Mossad.

 

Citant deux anciens agents de la CIA, Forward weekly avait rapporté à l’époque qu’il avait été constaté qu’au moins deux des détenus israéliens étaient membres d'une équipe de surveillance du Mossad. L'hebdomadaire avait déclaré :

Il n'y avait aucun doute, mais [l'ordre de clore l'enquête] est venu de la Maison Blanche. Il été immédiatement supposé au quartier général de la CIA que l’affaire serait étouffée radicalement, afin que les Israéliens ne puissent être impliqués en aucune façon dans le 11/9.

 

Repost 0
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 17:05

1) Les cinq arabes dansants 


Cinq arabes -- individus vêtus en arabes -- ont été vus se réjouissant après que les tours du World Trade Center aient été frappées par des avions.

Plus tard ce jour là, la police a repéré leur van et les a arrêtés. La police a découvert que pour 2 d'entres eux, s’étaient des vétérans de l’armée israélienne, pas des arabes.

Leurs vêtements arabes ont été découverts dans leur van, à côté d’une boîte de couteaux et d’armes, et, leurs visas étant périmés, ils étaient donc dans le pays illégalement. On les a arrêtés et internés à la prison fédérale de Brooklyn.

Cependant, ils n'ont fait l’objet d’aucune enquête. Ils ont été plutôt libérés de prison et renvoyés en Israël. Environ 60 autres jeunes juifs israéliens ont été arrêtés dans les semaines qui ont suivi l'attaque du 11/9. Ils ont aussi été renvoyés en Israël sans aucune investigation.
washingtonpost.com A3879-2001Nov22

Il a été rapporté plusieurs mois plus tard que jusqu'à 200 jeunes Israéliens, certains d'entre eux anciens membres d’unités du renseignement militaire, avaient été arrêtée et renvoyée en Israël sans aucune enquête.
 • telegraph.co.uk/news 2002/03/07/ixworld
 • haaretzdaily.com article

plus sur cet article ici
2) 9-11 les agents du Mossad admettent la mission

 

par Christopher Bollyn
28 juin 2002

Les Agents Israéliens Chopés Pendant 9-11 Admettent : 
« Notre But Était De Documenter L'Événement »

 

Mise à jour : Trois des cinq «  Israéliens dansants » ont paru dans une émission de télévision israélienne pour expliquer qu'ils ont été envoyés pour documenter l'événement. Voici un extrait d’eux :
ForBollynsSpeech11Nov2006_DancingIsraelis.wmv  2.4 mb 

 

Les Sionistes justifient leur connaissance de l'attaque en clamant qu’ils avaient suivi les terroristes arabes et avaient découvert leurs plans horribles.

Les sionistes affirment avoir averti quelques employés du gouvernement de l'attaque à venir, mais ils n'ont jamais pris la peine de l’indiquer à leurs amis dans les organismes de nouvelles.

On a permis aux triomphants agents de l’Intelligence Israélienne attrapés photographiant les attaques sur le WTC de retourner en Israël où ils ont divulgué le but de leur mission sur un programme de radio : « Notre but était de documenter l'événement. »

L'histoire explosive de 5 suspects Israéliens vues célébrant en train de filmer les attaques sur le WTC était la première fois rapporté nationalement dans l’American Free Press peu après le 11 septembre. ABC News ont récemment rendu compte de cette histoire et ont ajouté un commentaire qui mérite l'attention.

The Forward, un journal juif respecté à New York, a rapporté qu'au moins deux des hommes étaient des agents de l’Intelligence Israélienne (Mossad). Les agents israéliens furent  premièrement vu filmant l'attaque sur le WTC tout en se mettant à genoux sur le toit d'une camionnette blanche dans le stationnement d'un immeuble du New Jersey l’autre côté du fleuve du lower Manhattan.

« Ils ont semblé tourner un film, » dit la résidante qui les a remarqués. Les hommes prenaient la vidéo ou des photos d'eux-mêmes avec le WTC brûlant dans le'arrière-plan, elle a dit. Ce qui l'a frappée étaient les expressions sur les visages des hommes. « Ils étaient comme heureux, vous savez… ils ne m’ont pas semblé choquées. J'ai pensé que c’était très étrange, » elle a dit.

Elle a trouvé le comportement si suspect qu'elle a noté la plaque d’immatriculation de la camionette et a appelé la police. Le FBI était bientôt sur la scène et un bulletin par état a été publié à propos de la camionette.

La camionnette a appartenu à une compagnie couverture du Mossad appelée Urban Moving Systems. Autour de 16 h. du 11 septembre, la camionnette a été interceptée, et cinq Israéliens : Sivan et Paul Kurzberg, Yaron Shmuel, Oded Ellner et Omer Marmari, tous entre 22 et 27 ans, ont été arrêtés à main armée. L’un d’eux avaient $4.700 comptant caché dans sa chaussette tandis que d’autres portaient deux passeports étrangers. Des coupeurs de boîte ont été trouvés dans la camionnette.

« NOUS NE SOMMES PAS VOTRE PROBLÈME »

Selon le rapport de police, un des hommes a indiqué qu'ils avaient été sur West Side Highway à Manhattan « pendant l'incident » - faisant référence à l'attaque du WTC. Sivan Kurzberg, le conducteur, a dit, « nous sommes israéliens. Nous ne sommes pas votre problème. Vos problèmes sont nos problèmes. Les Palestiniens sont le problème. »

Le cas a été donné à la section étrangère du contre-renseignement du FBI parce que le FBI a cru que les Urban Moving Systems étaient une « couverture pour une opération de l’Intelligence israélienne, » ABC a rapporté.

Tandis que le FBI recherchait les bureaux de la compagnie Weehawken, New Jersey, enlevant des boîtes de documents et des douzaines de disques dures d’ordinateurs, on a permis au propriétaire de la compagnie, Dominic Suter, de se sauver du pays. Quand les agents de FBI ont essayé d'interviewer Suter une deuxième fois ils ont découvert qu'il s'était éffacé hors de sa maison du New Jersey et s'était sauvé en Israël.

Quand les journalistes d'ABC ont visité Urban Moving Systems, « ça l’avait l’air comme si l’endroit avait fermé dans une grande hâte. Les téléphones portables se trouvaient autour ; des téléphones de bureau étaient encore reliés ; et la propriété des douzaines de clients est demeurée dans l'entrepôt. »

Les Israéliens avaient été tenus au Metropolitan Detention Center à Brooklyn, pour expiration de leurs visas de touristes et avoir travaillé aux États-Unis illégalement. Deux semaines après leur arrestation, un juge d'immigration a exigé qu’ils soient déportés, cependant, des fonctionnaires du FBI et de la CIA à Washington ont mis un terme sur à l’affaire, selon l'ABC.

Les cinq hommes ont été détenus pendant plus de deux mois. Certains d'entre eux ont été placés en isolation pendant 40 jours et passèrent au détecteur de mensonges à au moins 7 reprises. Un d’eux, Paul Kurzberg, a refusé de prendre un test au détecteur de mensonges pendant 10 semaines et l’a alors échoué, selon son avocat.

« NOTRE BUT ÉTAIT DE DOCUMENTER L'ÉVÉNEMENT »

Un accord a été pris entre des fonctionnaires du gouvernement des États-Unis et israélien après 71 jours et les cinq israéliens ont été mis dans un avion, et déportés en Israël.

Les détenus israéliens ont témoigné leur expérience aux États-Unis d’Amérique sur un talk show israélien après leur retour à la maison. Un des hommes a indiqué : « Le fait est que nous venons d'un pays qui subi la terreur quotidiennement. Notre but était de documenter l'événement. » 

plus sur cet article ici

Repost 0
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 16:57

 1ère des vérités à retenir

 

« Le cerveau de l'attaque devait être un esprit sophistiqué, avec suffisamment de moyens, non seulement pour recruter des kamikazes fanatiques, mais aussi des gens hautement spécialisés. J'ajoute une chose : Elle n'a pu être réalisée sans infiltration dans le personnel des radars et de la sécurité aérienne. »

-De: Francesco Cossiga homme rare puisque que décris en tant qu'honnête politicien, et qui a gagné le respect des partis et de l'opposition, a dirigé l'Italie pendant sept ans, jusqu'en avril 1992.

 

Oui il y eu bien des terrorsites "islamistes" à bord des avions qui ont frappés le 11 Septembre 2001.

 

La version officielle là dessus dit peut être quelque chose de juste, mais tout le reste... est faux !

 

Ces fameux terrorsites, (dont certains seraient encore en vie) enfin, ceux identifiés comme ayant participés à cet acte et dont nous sommes sûr de leur décès. Sont bien montés à bord des aéronefs avec...des cutters !

La seule version qui diffère, et là, est toute l'importance, ils ont été recrutés par des dérivatifs concomittant et suffisament convaincant de la Famille Ben Laden via des pakistanais, via la Cia (Voir ici le mossad). Leur mission ils ne l'ont reçus que dans les tous derniers jours. Ils devaient avec leur cutter faire une grande et multiple opération dans le ciel des USA. Prendre en otage l'avion dans lequel ils se trouvaient. Et pourquoi pas, si ça se passait mal, s'écraser sur un objectif. La seule chose qui diffère vraiment, c'est qu'ils ont été des pantins de première ordre. Quoique qu'il advenait, ces avions étaient dores et déjà programmés par transpondeur (balise) pour atteindre des objectifs très précis.

-Tout pilotes d'Air-France ou autres Cie, étant intervenus le jour même sur les écrans de télé pour commenter, se demandaient comment il était possible à 600 kms heures (minimum), de taper plein centre une tour (aussi grande soit-elle), mais qui n'est que confétti lorsque l'on atteint ces vitesses à basses altitudes, et lorsque l'on à, que quelques dizaines d'heures de pilotage...sur des monomoteurs !

 

Restons sérieux: 1 seul degrè d'écart à dix kilomètres de la cible, et s'était "peut-être" un bout d'aile qui frolait la tour.

Alors comment prendre plusieurs membres d'équipage (pilotes inclus) en otage avec des cutters -ou alors c'est qu'il y à eu rage et combat-, et pendant ce temps un pilote terroriste (formé quelques heures sur monomoteur) assis bien tranquille au commande, taperai sa cible plein centre à 600 kilomètres/h. Grotesque !

Encore plus grotesque lorsque l'on sait, que cela s'est renouvellé avec un 2 ème aéronef 20 minutes plus tard, alors que certaines personnes dans l'avion, pilotes inclus était déjà prévenus du premier drame. L'équipage 2 sachant ou eux allait, n'aurait pas combattu... et pendant ce temps un 2 éme pilote (terroriste) au commande, viserai toujours bien tranquillement, et toujours avec son brevet monomoteur la 2 ème tour plein axe. Ubuesque !

 

La veritable raison à cette réussite, cela saute au yeux, ces 2 avions par eux-même seraient rentrés seuls dans les tours. Aucune autre raison ne tient, et nombre de pilotes que je connais le savent.


Les terroristes n'avaient qu'un rôle de pantin, de couverture pour la suite millimétrés de l'opération.


Pour qu'un Pilote d'aéronef de grande capacité, en plein vol, et en commande manuel, dans une courbe à basse altitude ne perde pas un degré d'axe, cela demande une très grande expérimentation, beaucoup de maitrise, et une connaissance parfaite de son avion. Commentaire de pilotes le jour même

Bref ! tout ce que n'avaient les terrorsites pour leur opération.

-------------------------------

Francesco Cossiga a abordé la question , suggérant que les événements du 11/9 ne sont rien d’autre qu’un coup monté de l’intérieur par la CIA et le Mossad :

Tous les services de renseignements des États-Unis et d'Europe ... savent bien maintenant que ces attentats désastreux ont été planifiés et réalisés par la CIA étasunienne et le Mossad avec l'aide du monde sioniste, dans le but d'en faire porter le chapeau aux pays arabes afin d'inciter les puissances occidentales à prendre part en Irak ... et en Afghanistan.

plus ici

Repost 0

  • : 21décembre 2012
  • 21décembre 2012
  • : le 21 Décembre 2012 vous interpelle ? aussi limpide va vous apparaitre ici, la réalité sur cette date annoncée.
  • Contact

Le 21 Décembre 2012 est à présent derrière nous,


Et ceux qui ont visité ce blog n'ont pu croire les grands médias traditionnels, puisque comme de bien entendu, ils ne nous ont parlé que de "fin du monde" en décridibilisant le message initial Maya, ou en nous présentant à chaque occasion les pires causes, ou les pires boiteux de la croyance du 21-12-2012 de Buggarache ou d'ailleurs.... Or, vous le saviez il s'agissait de : "la fin d'un monde" ce qui est tout autre ! La fin du monde économique actuel, matérialiste, et profondément égoïste qui doit trouver fin. Avant l'arrivée du 5 ème soleil, ou "du grand message", ou de "l'Ether" ou encore de " l'Apocalypse " voulant dire "Renouveau". Ils ont souhaité nous faire peur sur ce message pourtant empreint de bons sens et de réalisme pour notre avenir. Ils se réjouissent à présent que rien ne s'est passé tel qu'il l'entendait éhonteusement, pourtant le tournant est là, le monde change, et changera tel que les maya nous avertissaient. Le château de cartes financier s'éffondrera, L'année 0 est belle et bien engagée dans la ligne évolutive de l'humanité, et ce n'est que bien plus tard que nous en réaliserons la porté.   


- Introduction et analyse de la lecture du 21 Décembre 2012 par Carlos Barrios 


- L'intégralité de mes 3 entretiens avec un officier supèrieur retraité de la marine, sur les Ovnis, les religions, le 21 Décembre2012.

 

Ci-bas, Une Autre Actualité

Recherche

There is more no greater danger for people, than the own government

No hay peligro más grande para pueblo, que su propio gobierno

Es gibt keine größere Gefahr für ein Volk, als seine eigene Regierung

non c'è non più grande pericolo per un popolo che il suo proprio governo

Há mais nenhum grande perigo para pessoas, que o próprio governo

Для людей не есть большее количество никакой большой опасности, чем собственное правительство

有更多人没有很大的危险,比自己的政府

自身の政府より、人々のためにむしろ大きい危険がありません

هناك خطر كبير على أي شخص, إلا أن الحكومة الشخصي

Archives

en de es it
Il n'y a pas de plus grand danger
pour un peuple,
que son propre gouvernement

anonymous-porte-voix Ils nous ont surveillés, poursuivis, mentis

Anonymous est un devoir de contre-pouvoir

11-jewish-september-usa-flag-world-trade-center